La Soie

Les quatre lettres qui composent ce mot semblent évoquer le souffle de sa légèreté, l’Orient et ses origines, l’Italie de ses tisseurs, l’éternité de son pouvoir magique. La soie a la particularité de se présenter sous un double visage : celui de la richesse, de l’apparat, de la pourpre glorieuse ; et celui de la légèreté, de l’évanescence. Elle est à la fois broché et brocart, voile et mousseline…

La soie est découverte… on ne remontera pas à l’origine orientale de la soie dont le secret fut bien gardé pendant trente siècles, le rôle fondamental du mûrier et la nécessité d’ébouillanter les cocons pour en extraire le fil.

Les vêtements faits d’étroites bandes de soies façonnées sont un récital de couleurs et de motifs, aux saris, aux châles rituels japonais, aux kesas, ces « manteaux de nuages » constitués de patchworks assemblés pour les moines bouddhiques et ces kimonos légendaires, aux créations de la haute couture française et italienne, aucune étoffe dans le monde entier n’a brillé d’autant de facettes.

Laissez-vous envelopper d’un tissu chatoyant de soies teintes !

Cependant, il est bon de rappeler, qu’en France, c’est aujourd’hui dans le décor d’ameublement que l’on va trouver les plus belles réalisations à la fois tradition et esprit de création… sans oublier, en Grande-Bretagne, la fabrication et la diffusion de fils de soie de plus en plus demandés pour la broderie et le décor.

Du tissu au fil d’or…

**********

Tassinari et Chatel, la plus ancienne manufacture lyonnaises de soieries, probablement aussi l’une des plus prestigieuses dont le siège social est établi à Paris, dispose de deux unités de fabrication en Auvergne-Rhône-Alpes : un atelier de canuts (métiers manuels) à Lyon et une usine à Panissières.

La maison Tassinari & Chatel, organise des présentations privées de ses archives une fois par mois à Paris. – (Visuels Tassinari & Chatel)

Cet ouvrage plonge le lecteur dans plus de trois siècles de tissage de soieries lyonnaises d’exception. La manufacture Tassinari et Chatel est le fruit d’une lignée quasi dynastique. Les familles Perron, Grand, Tassinari, Chatel et maintenant Lelièvre ont développé et perpétué un savoir-faire unique pour réaliser des étoffes plus belles les unes que les autres, dans un style toujours en évolution, avec l’appui de dessinateurs ou de décorateurs talentueux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.