Thomas DHELLEMMES

Thomas DHELLEMMES – Photographe Culinaire des Grands Chefs !

Passionné de photographie, Thomas Dhellemmes décide de s’y consacreraprès cinq années d’études artistiques à l’École Nationale des Arts Appliqués et des Métiers d’Art.

C’est en 1998 qu’il décide de fonder un studio de création, « l’Atelier Mai 98 », spécialisé dans l’univers du luxe et de l’art de vivre.

Il reçoit notamment le prix «GourmandWorld Cookbook Awards Best Chocolate Book» en 2004, le prix «SpecialAwards of the Jury» du «GourmandWorld Cook Book» en 2008, puis le Grand Prix du Patrimoine de la Photographie Gastronomique en 2013.

Deux ans plus tard, il publie son premier ouvrage « Légumineux », un livre de photographies mettant en lumière les légumes rares et oubliés de jardins historiques.

Thomas Dhellemmes, c’est un mélange d’humilité et de puissance. Il maîtrise une technique et attend le bon moment pour la laisser s’exprimer.

Artiste complet, curieux, gourmand, Thomas Dhellemmes met son talent à la disposition des grands noms de la gastronomie française, de l’art de vivre et du luxe depuis vingt ans. Cyril Lignac et Alain Ducasse, entre autres, font appel à lui et à son studio de création pour immortaliser la beauté éphémère de leurs créations.

Il sait se mettre en retrait pour observer la prise achevée, il sait qu’il a réussi quand il a créé quelque chose qui porte son empreinte.

C’est dans son atelier de Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, que ce photographe culinaire dispense des cours à tous ceux qui souhaitent apprendre sa technique… Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux, amateurs et spécialistes.

Le but de Thomas Dhellemmes est de rester simple dans son art, qui se nourrit d’un ensemble d’éléments. Il transmet son savoir-faire et cela donne à cette communauté d’artistes photographes, le sentiment d’appartenir à quelque chose qui a du sens.

Le plaisir de faire naître quelque chose de beau là où il n’y avait rien… est magique !

Bonjour Thomas DHELLEMMES,

Je tiens tout d’abord à vous remercier pour ce partage et cette lumineuse collaboration. Je suis ravie d’avoir, aujourd’hui… une connaissance plus affinée de votre savoir-faire !

  • Vous êtes quatre photographes d’âges différents au sein de « l’Atelier Mai 98 ». Pouvez-vous nous parler de l’organisation et surtout du partage du travail entre vous… le choix du client, le choix du photographe ?

L’atelier mai 98 est un collectif de talents spécialistes de la nature morte. Nous avons la chance d’accompagner de grandes maisons. En fonction des sujets proposés par nos clients, le choix du photographe s’impose naturellement.

  • La création d’une cuisine haut-de-gamme au sein de l’atelier, a-t-elle été l’élément déclencheur pour une nouvelle clientèle ?

C’est plutôt la clientèle qui était déjà là qui nous a permis de créer cette cuisine haut-de-gamme ! Nous avons vite compris que pour accueillir les plus beaux projets il nous fallait ce bel outil de travail.

  • Je sais que vous aimez les livres… est-ce une de vos sources d’inspiration ? Et les autres, quelles sont-elles ?

Les livres sont en effet une grande source d’inspiration pour moi. Je vais d’ailleurs fréquemment chez Appétit, dans le 6eme arrondissement de Paris.

Mon regard se porte surtout sur le graphisme du livre et le travail du photographe, l’esthétisme, plus que les recettes.

J’aime également beaucoup les magazines aux inspirations nordiques, tels que Cereal, Kinfolk ou Milk Decoration.

  • Pour finir, quelques mots sur le « vivre ensemble » …

Dans le cadre du travail, le « vivre ensemble » passe, selon moi, par la transmission.

En effet, travailler à plusieurs, de façon collective, permet une toute autre réflexion et offre à chacun la possibilité de transmettre, d’échanger et d’apprendre davantage.

Propos recueillis par : Stéphanie DEVISSCHER pour Photophiles Magazine – 06.50.10.69.20
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.