Claudine GRIN – Photographe ArtPortrait

La photographie est une somme inépuisable d’émotions et d’histoires.

Susciter l’émotion est un art, c’est aussi une passion, celle de ma vie.

Lorsqu’il s’agit de motiver ses propres forces, ses forces vives, de les former ou de les préparer au changement, tous les rôles sont importants.

Encore faut-il susciter cette prise de conscience, resserrer les liens, remettre en lumière des évidences.

Il faut rendre simple ce qui ne l’est pas.

Pour me décrire, je choisirais le mot « amateur », celui qui me correspond le mieux, car il contient le verbe «Aimer».

Dans mes photos, je suis en résonance avec mes émotions, je goûte ces instants car ils provoquent en moi un bouleversement, identique à l’état amoureux.

Je recherche la perfection en me rapprochant le plus possible de l’image et de l’émotion que je ressens. La technique ne suffit pas : il faut apprendre à voir comme on a appris à lire, et ça se passe dans l’œil, puis dans l’âme avant de passer par la tête. Mais j’aimerais y ajouter que l’enthousiasme ne remplace ni l’expérience, ni la compétence.

C’est la magie des rencontres qui me font sentir l’émotion suffisante, celle qui m’annonce le moment de capturer l’image.

Dans l’imaginatif de mes ambiances, je cherche à créer la complicité avec mes sujets : un travail d’équipe qui s’affine « ensemble », tant avant une séance que pendant. Je suis comme cela, j’attache autant d’importance à la lumière ou à la pose, qu’au modèle : son ressenti, son bien-être et son plaisir à être là, à poser. Ils sont les ingrédients dans lesquels je capture l’instant. Celui où tout s’accorde dans une véritable harmonie.

Alors, il n’y a plus aucune parole, la place est à l’image : les lignes, les courbes, le clic de l’appareil, les lumières extérieures avec lesquelles je travaille uniquement. Quel que soit le thème de la photo, je tente de traduire la pureté et la fraîcheur de ce que je vois à ce moment-là dans mon viseur.

Le modèle doit se sentir à l’aise avec l’intention de la photo. Je ne force jamais la main, j’ai besoin d’une vraie participation et souvent je cherche à l’impliquer dès le début du travail. Les ingrédients sont le dialogue et la bonne humeur, car avant tout, on doit se faire plaisir. Si on fait de bonnes images, alors c’est réussi !

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie »– Confucius.

Quelle joie de travailler dans la passion et de répondre aux souhaits des autres et cela… dans la liberté. C’est cela aussi être artiste, travailler ce que je veux et quand je le veux.

Je veux créer de jolies choses, je veux pouvoir donner à travers mon appareil photo une certaine forme d’amour. Je fais la promesse de toujours regarder mon travail avec fierté, avec cette lumière du jour qui est la mienne !

Je suis submergée par mes progrès en tant que photographe. Ils me font atteindre un niveau d’Amour au-delà de ce que je pouvais imaginer.

Mon métier me remplit de joie !
J’ai toujours eu l’amour des portraits, et aujourd’hui, je m’y consacre totalement. Mes « Artportraits » sont des portraits pittoresques dans lesquels j’utilise la lumière du jour à la manière des vieux peintres comme Rembrandt et Vermeer.

Je suis très sollicitée en France et dans mon pays d’origine, aux Pays-Bas. C’est  bien entendu, un honneur pour moi d’avoir pu remporter la médaille d’or 2018 à la Biennale «L’été des Portraits» à Bourbon-Lancy en Bourgogne: https://www.letedesportraits.com/les-medailles-dor?fbclid=IwAR0Yo5OeSfmLsrjjaTwZzsA3JxEh8_8eKr44c8-ckQ6_sg34kKpjYhIAJKc

Je prépare actuellement, pour la fin d’année 2019, une exposition de mes œuvres photographiques. Si vous souhaitez être informés de la date de cet évènement, n’hésitez pas, inscrivez-vous sur mon site : https://www.artportrait.fr/

Propos recueillis par :
Stéphanie DEVISSCHER pour Photophiles Magazine – 06.50.10.69.20

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.