La peur dans ce passage initiatique

La peur sera toujours là…

Si on apprend à danser avec elle, à la rassurer, à sortir de nos projections et à l’accueillir comme un levier de transformation, elle finira par moins nous effrayer.

Je respecte le confinement et je me sens complètement alignée avec mes valeurs. Ce qui est important est la façon dont on choisit de se relier au vivant.

Chaque jour, je me demande si une expérience m’a mise en joie. Si oui, je savoure avec gratitude, si non, je mets en place des choses pour modifier ce que je vis en fonction de mes besoins.

Pensons à ceux qui sont malades, à ceux qui souffrent de l’isolement, à ceux qui vivent dans des conditions difficiles en appartement, à ceux qui travaillent pour nous soigner et nous nourrir. Pensons à ceux qui sont en télétravail avec des enfants en bas âge, à ces couples héroïques qui se supportent ou aux nombreuses femmes battues.

Pour garder le cap, sont nés des élans positifs !
L’inconnu n’est jamais confortable, la souffrance est toujours difficile… Mais l’être humain vit ses plus grandes transformations dans ce passage initiatique.

Cette période est une opportunité de transmettre et de contribuer autrement…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.