La Cité des électriciens

Cette ancienne cité minière, superbement restaurée, aux habitations ordinaires et colorées, accueille un centre d’information, des résidences d’artistes, des gîtes touristiques et des logements sociaux.

Réhabilitée par la communauté d’agglomération en centre d’interprétation, cette cité se nomme la « Cité des Électriciens ». Les noms des rues de l’ancienne cité minière portaient tous le nom d’un des génies qui a fait progresser la science de l’électricité. Véritable ode aux savants, vous pourrez retrouver Ampère, Branly, Edison, Faraday, Volta ou encore Marconi…

Il va sans dire qu’à Bruay-la-Buissière, c’est évidemment la mine qui prévalait. Les travaux de la Cité des électriciens commencent peu de temps après la découverte du charbon communal en 1856, et s’achèveront en 1861.

Cette cité est représentée par de longs bâtiments rectilignes, appelés barreaux, qui sont disposés comme des corps de ferme autour de vastes espaces partagés, dans lesquels chaque ouvrier jouit d’un petit jardin cultivable. Ces barreaux sont divisés en plusieurs unités de logement d’habitabilité sommaire. En 2013, ils seront occupés par des familles précarisées.

La Cité des électriciens est dans un état de préservation architectural remarquable et, est aussi l’une des plus anciennes cités minières du Pas-de-Calais. Un double intérêt patrimonial dont la communauté d’agglomération Béthune-Bruay Artois Lys Romane s’est saisie pour transformer les deux tiers de sa superficie en centre d’interprétation, à la suite de l’inscription de ses façades aux monuments historiques en 2009 et de l’inscription du bassin minier Nord-Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l’Unesco en 2012.

Quel ravissement d’admirer la plus ancienne cité minière de notre région, transformée en lieu artistique, culturel et touristique. Dirigée par Isabelle Mauchin, celle-ci en parle comme d’un lieu de mémoire et de culture.

Les 43 maisons d’origine ont été conservées avec leurs briques de couleur rouge. Une couche de peinture brique cerise a été ajoutée telle que décrite dans les archives de l’habitat minier. Les toitures ont été refaites, spécialement avec des tuiles moulées, afin qu’elles soient à l’identique des anciennes.

L’architecte Philippe Prost, a ainsi construit un nouveau barreau couvert de tuiles rouges rubis vernissées. À l’intérieur des logements transformés en salle d’exposition et des strates de papiers peints empilés les uns sur les autres. Un soin particulier a été apporté aux jardins que chaque famille possédait.

Vous avez également la possibilité de vous restaurer sur place, au « Carin Gourmand », qui offre en toute saison des fruits et légumes cultivés dans le respect de l’environnement et le fait maison… Ce circuit court vous laissera une expérience gustative saine et gourmande et ravira vos papilles (ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 12h à 14h30 et de 16h à 18h).

Garder le lien de l’ancien, tout en se projetant vers le monde contemporain est ici, une belle réussite !

Cité des électriciens – Rue Franklin – 62700 – Bruay-la-Buissière
03 21 01 94 20
Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 11h à 18h
https://citedeselectriciens.fr/fr

Exposition actuelle : « Quand le design rend visite au patrimoine » du 8 février au 9 août.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.